01 septembre 2007
Savoir aimer (Florent Pagny)
De retour d’un voyage à l’étranger, j’ai ouvert la radio et entendu cette chanson. Ma fille de 13 ans qui reprenait contact ainsi avec une langue plus familière écoutait attentivement les paroles et me dit : « Elles sont importantes ces paroles ! » Je le crois aussi ; Pas vous ?

Savoir sourire,
À une inconnue qui passe,
N’en garder aucune trace,
Sinon celle du plaisir
Savoir aimer
Sans rien attendre en retour,
Ni égard ni grand amour,
Pas même l’espoir d’être aimé,

Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu’apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à vivre
Et s’en aller.

Savoir attendre,
Goûter à ce plein bonheur
Qu’on vous donne comme par erreur,
Tant on ne l’attendait plus.
Se voir y croire
pour tromper la peur du vide
Ancrée comme autant de rides
Qui ternissent les miroirs

Savoir souffrir
En silence, sans murmure
Ni défense ni armure
Souffrir à vouloir mourir

Et se relever
Comme on renaît de ses cendres,
Avec tant d’amour à revendre
Qu’on tire un trait sur le passé.

Apprendre à rêver
À rêver pour deux,
Rien qu’en fermant les yeux,
Et savoir donner
Donner sans rature
Ni demi-mesure
Apprendre à rester.
Vouloir jusqu’au bout
Rester malgré tout,
Apprendre à aimer,
Et s’en aller,
Et s’en aller…
Lionel Florence