Être heureux dès maintenant !

Vous seriez plus heureux si vous aviez plus d’argent, n’est-ce pas ?

Et si vous aviez plus de temps, et plus d’amour !

Nous arrivons à nous convaincre que notre vie serait meilleure si nous nous marions, avons un enfant, un nouveau travail… Puis nous sommes frustrés parce que les enfants ne sont pas encore assez grands, et que ce serait bien SI…
Après cela, nous sommes frustrés d’avoir des problèmes avec nos ados.

Ce sera tellement mieux quand ils seront plus adultes!

Nous nous disons que notre vie sera complète quand notre mari ou notre femme arrêtera de faire n’importe quoi, quand nous aurons une plus belle voiture, quand nous nous payerons des vacances de rêve, ou quand nous serons enfin à l’âge de la retraite.

Ne remettez pas votre bonheur à demain.
La vérité, c’est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux que…

MAINTENANT !!!

Si ce n’est pas maintenant, quand y arriverez-vous ? Votre vie sera toujours pleine de défis. C’est quand même mieux de l’accepter et d’être heureux DE TOUTE FAÇON. Le bonheur est la voie.

Donc appréciez chaque moment que vous vivez et aimez-le d’autant plus que vous le partagez avec quelqu’un de « spécial »… le temps ne vous attendra pas.

Cessez donc d’attendre…
** que votre voiture soit payée.
** d’avoir une nouvelle voiture ou une nouvelle maison.
** que vos enfants volent de leurs propres ailes.
** de retourner faire des études.
** de perdre du poids.
** de reprendre du poids.
** de vous marier.
** de divorcer.
** d’avoir des enfants.
** d’être enfin à la retraite.
** l’été.
** le printemps.
** l’hiver
** l’automne.
** que la violence cesse.

Il n’y a pas de meilleur moment que MAINTENANT pour être heureux.
Le bonheur est un voyage, pas une destination.

Donc…

Travaillez comme si vous n’aviez pas besoin d’argent.
Aimez comme si vous n’aviez jamais été blessé.

Dansez comme si personne ne vous regardait.

Aimez chaque goutte du temps qui vous est donné, souriez aimez la vie, aimez votre vie, aimez ce que vous faites.

Vous fondre en ce ruisseau onduleux qui chante une mélodie à la nuit.

Éprouver la douleur d’un débordement de tendresse.

Porter la blessure qui n’est due qu’à votre incompréhension de l’amour

Et à en laisser couler le sang joyeusement.

Vous réveiller à l’aube avec un coeur ailé et rendre grâce pour cette nouvelle journée où il vous est permis d’aimer;

Méditer ensuite sur l’extase de l’amour;
Et revenir chez vous au crépuscule rempli de gratitude;

Enfin, vous endormir avec en votre coeur une prière pour l’être aimé et sur vos lèvres un chant de louanges. »

Gibran